top of page
  • Photo du rédacteurThe Drone Man

Wing (Alphabet-Google) promet des millions de livraisons par drones

Dernière mise à jour : 18 juil. 2023

Le « réseau de livraison » par drones de la filiale d’Alphabet commencera à prendre forme au cours des 12 prochains mois.

Wing, la société de livraison par drones détenue par Alphabet, va commencer à étendre son service au-delà de ses villes tests initiales à partir de cette année. Le réseau Wing sera « un système décentralisé et automatisé capable de prendre en charge un volume important de livraisons par drones dans une grande zone métropolitaine ou une région moins peuplée », a indiqué Adam Woodworth, PDG de Wing. Le réseau sera constitué de drones, de plateformes d’où ils décolleront, atterriront et se rechargeront, et de systèmes automatisés pour le chargement des colis.

Wing teste son service de livraison automatisé dans plusieurs villes du monde, dont Canberra (Australie), Helsinki (Finlande), Christiansburg (Virginie) et la région de Dallas-Fort Worth (Texas). Les drones de livraison sont déjà utilisés pour livrer des pizzas, des colis Amazon et même des fournitures médicales. La société de livraison par drones Zipline achemine des fournitures médicales au Rwanda (et, dans une moindre mesure, au Ghana et au Nigeria) depuis des années et, à la fin de l'année 2022, elle a signé un contrat pour 2 millions de livraisons supplémentaires jusqu'en 2029. Zipline commencera également à livrer des médicaments à Tacoma, dans l'État de Washington, en 2024.


livraison par drone wing

Les livraisons par drones vont monter en puissance en 2023


Pendant la période de Noël, Amazon a livré des colis pesant jusqu'à 2,2 kg à College Station, au Texas, et à Lockeford, en Californie. À la même époque, le cybermarchand a annoncé un drone plus silencieux, capable de voler sous la pluie. Walmart affirme avoir effectué 6 000 livraisons par drone dans sept États en 2022. Des entreprises de livraison comme DoorDash entrent également dans la danse. DoorDash s'est associé à Wing pour livrer des marchandises en Australie l'année dernière.

La filiale d’Alphabet affirme que d'ici à la mi-2024, son système devrait être « capable de gérer des millions de livraisons pour des millions de consommateurs ».




Image : Wing

Par Marc Zaffagni avec CNET.com


Comments


bottom of page